Réadaptation du langage et du discours

La Thérapie d’Intonation Mélodique (Melodic Therapy Intonation – MIT) est un traitement

technique développé pour la rééducation après une aphasie expressive qui utilise la capacité intacte du patient à chanter, pour faciliter la parole volontaire et spontanée à travers des mélodies chantées et fredonnées qui ressemblent aux schémas prosodiques du discours naturel (Sparks et al. 1974).

Lorsqu’on utilise la MIT pour une aphasie, l’accent est mis sur l’amélioration ou les aspects sémantiques des énoncés verbaux (Thaut 2005).

La Stimulation du Langage par la Musique (Musical Speech Stimulation – MUSTIM) est l’utilisation d’éléments musicaux tels que chansons, comptines, chants et phrases musicales qui imitent des réalisations prosodiques du discours pour stimuler les séries automatiques du langage. Cette technique utilise le fait de commencer ou de terminer les paroles de chansons familières très connues par la personne, l’association de mots avec des airs familiers ou des phrases musicales pour obtenir des réponses dans le langage fonctionnel (Baso et al. 1979). Par exemple, le fait de terminer de manière spontanée des phrases familières est stimulé grâce à des airs familiers ou des phrases mélodiques évidentes (par exemple, « You are my… », ou « How are you… ? ») (Thaut 2005).

L’Amorçage du Langage par le Rythme (Rhythmic Speech Cuing – RSC) est l’utilisation d’une incitation rythmique pour contrôler, grâce à l’amorçage et la vitesse, la production et le débit de parole. Le thérapeute peut utiliser la main du patient, un instrument à peau, ou éventuellement un métronome pour amorcer des motifs verbaux ou réguler le débit du discours. Cette technique peut être utile pour faciliter la planification motrice pour un patient apraxique, initier la coordination musculaire en cas de dysarthrie, ou accompagner la maîtrise du débit dans les troubles de la fluidité verbale (Thaut, 2005).

La Thérapie d’Intonation Vocale (Vocal Intonation Therapy – VIT) est l’utilisation de phrases entonnées qui simulent la prosodie, l’inflexion et le débit du discours normal. Cela grâce à des exercices vocaux qui entraînement tous les aspects du contrôle de la voix incluant : l’inflexion, la hauteur, le contrôle de la respiration, le timbre et la dynamique. On pourrait par exemple chanter une gamme de cinq notes et modifier graduellement la hauteur de départ vers le haut ou vers le bas par demi-tons avec un enfant qui a une tessiture de la voix parlée limitée. Cet exercice peut être élargi en ajoutant une phrase fonctionnelle, par exemple, « Let’s go out and play » (Thaut 2005)

Le Chant Thérapeutique (Therapeutic Singing – TS) est une technique qui met en oeuvre l’utilisation non spécifiée d’activités de chant pour faciliter l’amorce, le développement et l’articulation dans le discours et le langage ainsi que pour développer les fonctions de l’appareil respiratoire. Le Chant Thérapeutique peut être utilisé en cas de dysfonctionnements neurologiques ou développementaux du discours et du langage de différentes natures (Glover et al. 1996, Jackson et al. 1997, Thaut 2005).

Les Exercices Moteurs et Respiratoires de l’Oralité (Oral Motor and Respiratory Exercices – OMREX) mettent en jeu l’utilisation d’éléments et exercices musicaux, principalement par la vocalisation du son et du jeu d’un instrument à vent, pour renforcer le contrôle articulatoire, la force respiratoire et la fonction de l’appareil langagier. Cette technique pourrait être utilisée auprès de populations qui souffrent de troubles développementaux, dysarthries et dystrophies musculaires (Hass and Distenfield 1986).

Le Développement du Langage et de la Parole au travers de la Musique (Developmental Speech and Langage Training through Music – DSLM) est l’usage spécifique de matériels musicaux appropriés au développement et des expériences pour renforcer le développement du langage et de la parole grâce au chant, au fredonnement, au jeu d’instruments de musique, et au fait de combiner la musique, la parole et le mouvement (Thaut 2005).

L’Entraînement de la Communication Symbolique au travers de la Musique (Symbolic

Communication Training Through Music – SYCOM) est l’utilisation d’exercices de performances musicales qui utilise l’improvisation structurée vocale ou instrumentale pour entraîner le comportement communicationnel, la compétence pragmatique du langage, les gestes adaptés au discours, la communication émotionnelle dans le système de langage non-verbal qui est structuré sensoriellement, a une forte saillance affective et peut imiter des structures de communication dans des schémas d’interaction sociale en temps réel (Thaut 2005).